LE DISPOSITIF PASSEURS D’IMAGES

LE DISPOSITIF

Passeurs d’images est un dispositif d’éducation à l’image hors temps scolaire, en direction des publics jeunes éloignés de l’offre cinématographique et plus largement audiovisuelle. Les actions sont menées au plus près des territoires et des publics, en milieu urbain comme en milieu rural.

Ce dispositif participe à la mise en œuvre des politiques publiques et des initiatives privées concourant à l’éducation et à l’émancipation des citoyen.nes.

Passeurs d’Images s’inscrit dans les conventions CNC – État – Région.

 LE VOIR & LE FAIRE

Le dispositif allie deux actions complémentaires : le voir et le faire, la diffusion et la pratique.

La mise en place du dispositif doit comprendre au minimum  :

un atelier de pratique artistique : pratique audiovisuelle, de programmation, de sensibilisation au cinéma,

une séance de cinéma en plein air ou une séance accompagnée en salle de cinéma.

Télécharger ici la plaquette Passeurs d’Images Occitanie

OBJECTIFS

Les projets Passeurs d’images sont conçus et mis en œuvre par un ensemble de partenaires sociaux et culturels autour d’objectifs communs.

ÉDUQUER À L’IMAGE

En proposant une offre artistique et culturelle différente de celle relayée par les médias, privilégier la diffusion de films Art et Essai, de documentaires ou de films d’animation indépendants. C’est aussi faire comprendre le travail de la création d’une oeuvre cinématographique ou audiovisuelle en aidant le public à mieux se situer vis-à-vis de l’image (cinéma, télévision, médias, jeux vidéo, etc.), grâce notamment, à des ateliers de pratique artistique innovants.

 

CONSTRUIRE DES PROJETS ADAPTÉS À UN TERRITOIRE SPÉCIFIQUE

Le choix de Passeurs d’images est de développer des actions pour, mais aussi avec les publics, et d’etre à l’écoute des attentes et des désirs des participant.e.s. Il s’agit de rester connecté à une réalité de terrain et de monter des projets réalisables, à la portée de tous. En donnant un meilleur accès aux pratiques cinématographiques et en sensibilisant à la diversité culturelle.

QUALIFIER LES ACTIONS

Afin de mieux impliquer les participant.e.s et aussi d’apporter de la cohérence aux projets. Il s’agira d’inscrire les projets dans une logique, en proposant des rencontres avec des artistes et des oeuvres tout en faisant le lien entre plusieurs volets d’actions sur un même territoire. En travaillant sur le long terme, les projets contribuent à la formation et à la qualification des partenaires,véritables relais sur le terrain, en favorisant le développement d’un regard critique et citoyen.

 

APPRENDRE EN S’AMUSANT

La dimension ludique d’un dispositif d’éducation à l’image, qui plus est sur le hors temps scolaire, est primordiale. Il s’agit de prendre du plaisir à s’exprimer et à développer sa sensibilité et sa créativité artistiques, tout en s’engageant dans l’apprentissage d’un savoir.

 

 

CRÉER DU LIEN SOCIAL

C’est autant un objectif qu’un effet des manifestations mises en place dans le cadre de Passeurs d’Images. Dans un environnement ou les images sont un enjeu quotidien, il est important de favoriser le mieux vivre ensemble, les échanges, la mixité sociale, les liens intergénérationnels, ainsi que la lutte contre les discriminations de toutes sortes (racisme, handicap, exclusion).

 

CRÉER DU LIEN SOCIAL

C’est autant un objectif qu’un effet des manifestations mises en place dans le cadre de Passeurs d’Images. Dans un environnement ou les images sont un enjeu quotidien, il est important de favoriser le mieux vivre ensemble, les échanges, la mixité sociale, les liens intergénérationnels, ainsi que la lutte contre les discriminations de toutes sortes (racisme, handicap, exclusion).

Passeurs d'images

LANCEMENT DE L’APPEL

Chaque année, l’association La Trame lance l’appel à projet en Occitanie. La coordination traite l’éligibilité de l’ensemble des dossiers de candidatures. La sélection finale est effectuée par la DRAC à l’issue d’une commission.

Une fois les projets retenus et communiqués, La Trame accompagne et effectue un suivi auprès des porteurs de projets tout au long de l’année. Durant l’année plusieurs journées de formation, rencontres ou restitutions sont proposées, dans le but de faciliter la mise en œuvre sur le terrain des actions (séances ou ateliers). Ces temps ont aussi pour objectifs de renforcer le maillage d’acteurs locaux et développer un réseau de professionnel.les de l’audiovisuel et de la diffusion en Occitanie.

Si vous souhaitez monter un projet d’éducation à l’image et bénéficier du soutien du dispositif, contactez-nous dès l’élaboration de la demande de partenariat.