10 Juil 2024

Assemblée générale 2024

Le mercredi 26 juin 2024 a eu lieu l’assemblée générale de La Trame. À cette occasion, François Labaye, intervenant membre du collectif La Trame en tant qu’ingénieur du son et scénariste, a rejoint le conseil d’administration de l’association. Au cours de la journée, les intervenant·e·s scénaristes du défi Écris ta série se sont aussi réunis pour préparer la prochaine édition du défi. Le rapport d’activité de l’année 2023 de La Trame est consultable en ligne.

RAPPORT D’ACTIVITÉ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ÉDITO

L’année 2023 a été à la fois dynamique et stable pour la Trame avec de nombreux nouveaux projets, la pérennisation des activités existantes et leur développement, notamment les dispositifs que la structure coordonne. Les partenaires institutionnels reconnaissent le travail mené en éducation à l’image et renouvellent leur confiance en La Trame. Au cours de cette année, plusieurs productions et installations numériques ont été mises en place. Aussi bien dans les projets développés par la structure que dans son fonctionnement interne, c’est la poursuite d’une configuration stable au sein de La Trame.

L’équipe de salarié·e·s de la Trame est constante avec deux temps plein attachés respectivement à l’administration et aux dispositifs d’éducation à l’image, ainsi que deux temps partiel attachés à la communication et à la coordination générale. En complément, une assistance administrative est mise à disposition par le Groupement d’employeurs OPEP à raison d’un jour par mois. Le poste de chargé de la communication a été salarié directement par La Trame à partir de novembre et est désormais en temps partagé avec l’association partenaire Les Vidéophages qui organise le festival Faites de l’Image. Cela marque la cohérence et la complémentarité dans le travail et le fonctionnement entre La Trame et Les Vidéophages qui sont liés par une convention d’objectifs partagés.

La Trame maintient ses usages internes tout en essayant de les faire évoluer de façon cohérente. Le collectif et les projets gérés par le collectif couvrant toute la région Occitanie, deuxième plus vaste région de France métropolitaine, les membres sont mobiles et très souvent en déplacement, nécessitant d’avoir recours à la visioconférence et à se réunir en mode projet mais rarement en plénière. Malgré une utilisation responsable des outils numériques, il convient de préserver et favoriser les liens humains qui font vivre le tissu associatif.

Des efforts sont faits pour ouvrir le collectif à de nouveaux membres, dans une dynamique d’inclusion et de renouvellement. En complément de l’organisation de deux soirées annuelles d’échanges de pratiques ouvertes au réseau de professionnel·le·s de l’audiovisuel et des séances de projection mensuelles Les Rendez-vous de La Trame au cinéma Le Cratère, le collectif prend le temps de rencontrer les personnes qui sollicitent la structure et montrent leur intérêt pour son fonctionnement. Ces demandes sont en constante augmentation, ce qui nourrit la réflexion sur le développement et le futur de La Trame.

La coordination régionale de Passeurs d’images a mis l’accent sur la diffusion des films réalisés par les jeunes, notamment avec les séances Filmez, jeunesse ! Plusieurs séances ont été accompagnées en lien avec les porteurs de projet sur le terrain. Ces séances et ces déplacements au plus près des publics répondent à un vrai besoin dans les territoires et valorisent les actions de chaque territoire et chaque acteur. Ces résultats positifs nous encouragent à développer cet accompagnement sur le terrain. Filmez, jeunesse ! a été financé par Occitanie Films et un stagiaire a été recruté dans le cadre du dispositif La Salle d’à côté. La question de la pérennisation financière se pose. La DRAC a renouvelé sa confiance en La Trame pour la coordination régionale de Passeurs d’images de 2024 à 2026.

En complément de Passeurs d’images en Occitanie, de Collège au cinéma, du Parcours Laïque et Citoyen en Haute-Garonne, du Passeport pour l’Art à Toulouse, La Trame a été renouvelée par le CNC pour coordonner le défi Écris ta série ! sur cinq départements en Occitanie. Pour mettre en œuvre cette action, La Trame a augmenté ses effectifs et fait appel à 20 scénaristes pour encadrer une dizaine de projets.

Au cours de cette année, de nombreux films ont vu leur production démarrer, se poursuivre ou s’achever, parmi eux : Monique Vanel, dessins en noir et blanc de Marc Khanne, Ataraksia de Marion Sciuto, Ma Perception de Benoit Maestre, Le Chant du déchet de Julie Cail, Les Musiques de nos vies de Marion Colson ou encore le projet de série De Base de Boris Claret, Isabelle Dario et Vincent Glenn. Cette densité dans les films produits, ainsi que dans les nouveaux projets tels que Le Temps Suspendu ou L’Ascenseur de l’étrange, témoigne de la vitalité de La Trame.

Si le contexte global actuel tourne autour des crises et des difficultés politiques et économiques, où l’humanisme associatif et l’éducation populaire sont mis à l’épreuve, La Trame poursuit son chemin, à travers l’éducation à l’image, des projets socioculturels et des films engagés, pour proposer des alternatives.

Photos couverture : Ciné Yam ©Boris Claret, formation Vivre un atelier de réalisation ©La Trame, Essen Light Festival ©Mike Henning/EMG, Passeurs d’images Occitanie ©Au fil des arts