5 Oct 2020

Documentaire & genre

Le projet Équilibre des Forces se poursuit avec Carré Blanc Cie. Marion Sciuto, réalisatrice au sein de La Trame, est allée à la rencontre du réalisateur Olivier Moulaï à Perpignan pour échanger autour de la thématique du genre en milieu culturel.

Ce projet a trouvé le soutien financier de la DRAC, et c’est avec La Trame que Marion Sciuto réalise la partie documentaire de ce spectacle aux frontières de la réalité et de la mise en scène.

 

 

Le documentaire aborde le genre dans le secteur artistique et pose la question suivante : “est ce que votre vie serait différente si vous étiez du genre opposé ?”. Il s’agit d’interroger le rapport au corps et la gestuelle significative ou non d’un genre présumé.

Ces images documentaires nourrissent un projet de spectacle de cirque et de danse incluant des projections scénographique.

Le projet dans son ensemble est composé de 8 portraits vidéo traitant de la même thématique avec 8 regards et pensées différentes à ce sujet. Ainsi, 4 femmes et 4 hommes nous rapportent leurs expériences de vie et de professionnalisation dans le secteur culturel. La réalisatrice Marion Sciuto filme ces personnes dans les environnements de leur choix, ceux qui les représentent le mieux afin d’en tirer des images de corps dans l’espace et de filmer le moindre détail gestuel qui soulignent leur personnalité.

 

Ces images documentaires prennent part à un projet de spectacle de cirque et de danse plus conséquent. C’est en étroite collaboration avec la metteuse en scène Michèle Dhallu que les 8 documentaires réalisés et en cours de réalisation pour certains, seront intégrés dans la scénographie du spectacle “Equilibre de Forces”.

Les interprètes, aux origines du cirque et de la danse, devront s’inspirer de la gestuelle des 8 personnes filmées pour déconstruire l’idée que nous nous faisons de l’identité du genre. Au-delà de cette approche, il s’agira pour les artistes de questionner l’impact du genre sur notre parcours professionnel.