Éducation à l'image et aux médias

Les ateliers de réalisation de films

Ateliers de réalisation audiovisuelle

Les réalisateurs de La Trame sont des professionnels qui ont choisi de consacrer une partie de leur activité à des projets éducatifs.

Nous accompagnons un groupe de 7 à 15 participants dans toutes les étapes de la réalisation d’un film, documentaire ou fiction. Selon le nombre d’heures d’intervention et les possibilités (déplacements, environnement...), le projet sera élaboré en accord avec l’équipe partenaire.

Enjeux pédagogiques et culturels de la réalisation d’un film :

- Apprentissage des codes du langage audiovisuel et cinématographique. La mise en pratique de la réalisation permet de se forger un référentiel critique. Fabriquer des images pour ne plus simplement les subir.
- La réalisation permet l’expression artistique des jeunes, qui mettent en valeur ou découvrent des aptitudes et des goûts pour la création (écriture de scénario, image, création sonore, jeu d’acteur, etc.)
- Le cinéma est un moyen pour les jeunes de s’exprimer, de développer et de partager leur propre parole.
- La réalisation telle que nous la mettons en place développe les capacités d’agir en collectif des jeunes. Le succès du projet dépend de l’implication individuelle et collective de chaque participant, et le déroulement du projet, en faisant "tourner" les jeunes sur les différents postes techniques, leur permet de trouver leur place.
- La projection du film est un moment de valorisation du travail des jeunes, dans lequel ils sont invités aussi à défendre leurs choix et à s’exprimer en public.
Chacun de ces aspects est mis en œuvre dans chaque atelier, mais selon le contexte, le groupe, les objectifs de la structure partenaire, nous choisirons de mettre l’accent sur tel ou tel aspect.

Remarques :

- Les réalisateurs de La Trame interviennent toujours avec les professionnels de la structure (animateurs, enseignants, éducateurs). Ils sont professionnels de l’audiovisuel mais ne sont pas habilités à porter la responsabilité d’un groupe de mineurs.
- Il faut compter un minimum de 25 heures pour réaliser un film avec un groupe. Mais un travail approfondi et de bonne qualité est envisageable à partir de 50 heures d’intervention.
- Pour les phases d’écriture et d’initiation audiovisuelle, des séances courtes (2 heures) peuvent convenir.
- Pour le tournage, l’idéal est de disposer de journées entières, afin de fonctionner en immersion complète dans l’action. La mise en place prend un certain temps pour chaque plan, et les jeunes réitèrent plus aisément sur une journée les routines de discipline inhérentes au tournage.
- Le montage peut se faire par séquences courtes, et surtout par petits groupes de participants, ce qui leur permet de manipuler.
- La projection en public du film réalisé est la dernière étape du projet. Elle permet aux participants de confronter l’objet réalisé au regard des autres en justifiant et expliquant leurs choix.