Création / Installations Vidéos et dispositifs interactifs

La boîte à paroles, ou Vidéomaton

En 2013, nous avons été sélectionnés par la ville de Savigny le Temple, à l’issue d’un appel d’offre, pour concevoir et réaliser une "Boîte à Paroles" à l’occasion des 40 ans de l’agglomération de Sénart.
Ce dispositif audiovisuel et interactif de collecte de la mémoire a pris la forme d’une cabine de type Photomaton.

Le Vidéomaton mesure 1m70 de long, 1m30 de large, 2m de haut et pèse 90 kg. Il est composé d’une structure aluminium rigide et stable.
Il est conçu en plusieurs parties pour être monté et démonté rapidement et facilement.


La boîte en construction

Tout en étant conçu au moyen des toutes dernières technologiques audiovisuelles et numériques, le Vidéomaton évoque une époque ou un territoire, afin d’induire la parole et de faciliter l’expression de la mémoire des témoins.
A l’intérieur de la cabine, après avoir inséré une pièce dans le monnayeur, le visiteur déclenche le début d’un cycle. Aussitôt, grâce au procédé d’illusion d’optique Pepper’s Ghost, apparaît un personnage translucide dans un décor miniature. Le personnage guide le témoin durant toute la durée de son séjour dans la cabine.
 Ses différentes interventions sont lues par l’ordinateur en fonction du scénario choisi par le visiteur.

L’enregistrement peut à tout moment être interrompu avant la fin du programme en appuyant sur un bouton. Une fois le temps imparti écoulé, le personnage remercie le témoin et l’invite à quitter la cabine. C’est alors la fin d’un cycle.

A l’extérieur, sur un petit écran, des photogrammes extraits du dernier témoignage enregistré sont affichés quelques instants après la sortie du témoin. A la manière des photomatons d’antan, il faut patienter le temps que se « développent » ces photos.

Équipe de conception et de réalisation :
Alain Chaix : programmation, prise de vue, montage vidéo & compositing.
Sofi Bordron : suivi de projet, graphisme, mise en scène.
Stéphane Masson : fabrication cabine, conception Pepper Ghost.

Interprétation guide Pepper Ghost :
Didier Pons

Dossier de presse de l’exposition